EURO CAUCASIAN

CONGRESS OF CARDIOLOGY

 
 

En 2007, tout en continuant à travailler d’arrache-pied sur le projet du Centre Cardio-vasculaire de Goris, l’ASAF s’est également mobiliée pour organiser en Arménie les “Premières Rencontres Cardio-vasculaires Franco-Arméniennes”, en collaboration avec la faculté de Médecine d’Erevan, et grâce au soutien financier du Conseil général des Bouches-du-Rhône et du laboratoire BioSensor.


Durant deux jours (1er et 2 novembre), 200 congressistes — des médecins et étudiants en médecine — et une délégation d’une cinquantaine de médecins français ont participé aux conférences données par sept intervenants français et six arméniens.

Le but de ces premières rencontres était d’emmener en Arménie un plateau de médecins français de très haut niveau dans le domaine cardio-vasculaire pour informer les cardiologues arméniens mais aussi les écouter. Ce fut un partage d’expériences exceptionnel.


Signe de l’importance que ces premières Rencontres Cardio-vasculaires ont revêtue pour les autorités arméniennes, l’ouverture du congrès s’est faite en présence de la Première Dame d’Arménie, Mme Kotcharian, Son Excellence l’Ambassadeur de France en Arménie Serge Smessow, Nani Oskanian, épouse du ministre des Affaires étrangères d’Arménie, Gérard Lafont, du Conseil général des Bouches-du-Rhône, et Armand Ancellin du Conseil régional Provence-Alpes-Côte d’Azur.


Trois professeurs français ont ainsi fait partager leurs expériences aux congressistes :

Le Pr Alec Vahanian, de l’hôpital Bichat de Paris, a présenté ses travaux en matière de valvuloplasties mitrales percutanées.

Le Pr Gilbert Krikorian, rythmologue à Lyon, a présenté ses travaux dans le domaine de la fibrillation auriculaire.

Le Pr Martine Gilard (Brest) a présenté ses travaux en matière d’imagerie cardiaque.


Plusieurs cardiologues interventionnels ont fait part de leurs travaux :

Le Dr Paul Barragan (Ollioules) et le Dr Olivier Wittenberg (Marseille Beauregard), qui forment en France les cardiologues arméniens que l’ASAF fait venir chaque année en stage.

Le Dr Jacques Berland (Rouen).

Le Dr Jean Bachet (Montsouris Paris), chirurgien cardiaque.


Les médecins et cardiologues arméniens ont, pour leur part, fait le bilan de leurs actions depuis leur formation dans les hôpitaux français par les cardiologues de l’ASAF.


De l’avis de tous, ces Premières Rencontres Cardio-vasculaires Franco-Arméniennes ont été un franc succès, tant sur le plan de la fréquentation que du très haut niveau des interventions… mais aussi de ce qui va en découler pour l’Arménie, notamment en termes d’échanges. En effet, conquis par l’enthousiasme et la volonté d’apprendre affichés par les médecins arméniens, plusieurs cardiologues français venus spécialement (et pour beaucoup pour la première fois) en Arménie ont manifesté leurs souhaits de recevoir des cardiologues arméniens dans les hôpitaux français pour compléter leur formation comme le fait l’ASAF depuis 1996.


Ainsi, grâce à ce premier congrès, ces intervenants ont pris conscience de l’action remarquable que mène l’ASAF, mais aussi du rôle qu’ils peuvent jouer dans cette opération humanitaire.



Voir les photos des Premières Rencontres Cardio-vasculaires Franco-Arméniennes ici.

 

2007, une étoile (de la cardiologie) est née !

La tribune de la première édition de l’ECCC.

ACCUEIL       ECCC 2019       ARCHIVES       GALERIE       CONTACTS       LIENS